BTS Génie des équipements agricoles (GDEA)

BTS Génie des équipements agricoles (GDEA)

Le titulaire du BTS Génie Des Équipements Agricoles est capable d’occuper des postes à responsabilité dans le domaine technique chez les concessionnaires de matériels agricoles. Il maîtrise les techniques rencontrées sur les matériels en relation avec leur environnement agronomique et zootechnique.

Il peut travailler chez un concessionnaire de matériels agricoles, dans une entreprise de travaux agricoles ou encore une coopérative d’utilisation de matériel agricole.

Catégories : , ,

Activités professionnelles :

Le technicien supérieur en GDEA est un spécialiste des équipements et des installations de production agricole. Il connaît les matériels mécaniques classiques pour la culture ou l’élevage (appareils de traction, véhicules agricoles, installations de traite…) ainsi que les bâtiments actuels d’élevage, les serres et les dispositifs de conditionnement d’air et de chauffage. Il maîtrise l’utilisation des équipements d’entretien de l’espace rural et des machines et matériels de transformation des produits agricoles.

  • Le titulaire du BTS  peut travailler chez un constructeur de matériel en tant que technico-commercial. Il est alors chargé des relations entre l’entreprise et les concessionnaires, des dépôts de matériel, de la démonstration des nouveaux produits…
  • Il peut également exercer les fonctions de gestionnaire de parc de matériel, d’inspecteur technique ou de conseiller dans une entreprise de travaux agricoles ou une coopérative d’utilisation de matériel agricole.
  • Des postes de magasinier, responsable SAV, chef d’atelier ou technicien de bureau d’étude sont aussi envisageables.

Qualités requises :

Le technicien supérieur doit être curieux et passionné par les matériels et équipements agricoles. Un intérêt est demandé pour les agroéquipements, et en particulier pour le numérique et la robotique.

Organisation des enseignements :

Une formation professionnelle :

  • Connaissances techniques des agroéquipements
  • Maîtrise du langage du technicien (dessins, graphiques)
  • Enseignements en droit, législation, économie,
  • Activités commerciales de l’entreprise
  • Gestion technico-économique d’un parc de matériels

Une formation théorique :

  • Communication orale
  • Anglais
  • Traitements de données

Poursuite d’études :

  • Insertion professionnelle
  • Spécialisation Hydraulique, Électronique et Climatisation
  • Licence professionnelle Maintenance des Matériels Pluritechniques
  • Autres licences : commerciales, gestion…

Lieux de formation :